Association pour la Sauvegarde
de la Chapelle Saint-Charles de Soissons


Accueil
La Chapelle
La Picardie et Soissons
La ville de Soissons
L'ancienne chapelle
Manifestations 2017
Manifestations passées
L'association SCSC
L'association
Adhésion
Contacts
Liens
Le mécénat
Pourquoi le mécénat ?
Travaux effectués
Derniers travaux réalisés
Travaux prévus/envisagés
Ils nous aident
Historique
Historique
Origine et évolution
Visites guidées
Visite générale
Visite détaillée
Restauration des peintures

Historique


L'ancienne chapelle Saint-Charles reste le seul vestige de l'ancien séminaire commencé en 1682.
Les supérieurs Lazaristes jaloux de justifier la confiance du prélat de Bourdeilles qui les avait appelés au séminaire en 1772, travaillèrent avec ardeur à la restauration et l'embellissement de l'édifice.
À leur sollicitation, Henri de Bourdeilles fit bâtir cette chapelle dont il posa la première pierre en 1776 et qui forma l'aile gauche du grand corps de logis.
L'architecte Lemanceau-Durocher (mort à Soissons en 1826) préféra un style Louis XVI sobre et un plafond de plâtre à une hauteur de deux étages.
La chapelle ne fut terminée et consacrée que le 1er juin 1783 par Monseigneur de Bourdeilles. Elle fut dédiée à Saint Charles Borromée, patron des séminaires et Saint Vincent de Paul, patron des Lazaristes.
Elle était habillée de superbes lambris de bois sculpté, peint et doré attribués à Antoine Forest (XVIIIe siècle), de stalles, d'une superbe grille et d'ornements, peut-être hérités du couvent des Célestins de Sainte-Croix d'Offémont (près de Rethondes) supprimé en 1779.

La chapelle en 1905 Photo ci-contre : intérieur de la chapelle en 1905

En 1831, on rapporta dans la chapelle les statues de Saint Grégoire et de Saint Anseric. On remplaça ensuite l'autel en bois par un autel de marbre qui fut consacré le 16 juillet 1848 par Monseigneur Jules de Simony. Les lambris furent plus tard décorés de peintures et d'un chemin de Croix dans leurs panneaux, réalisés par un artiste de Soissons : Laguerre. Les fenêtres furent ornées de vitraux peints et la grille en bois fit place à une autre en fer forgé. On plaça une chaire dans le choeur et les tableaux de Saint Charles et de Saint Vincent de Paul au fond du sanctuaire. Jusqu'en 1905, la chapelle était richement ornée.

© ASCSC 2005 / 2017 - Association pour la Sauvegarde de la Chapelle Saint-Charles de Soissons
www.scsc-soissons.net -